Les ACF : Acteurs de l’économie circulaire et du développement des territoires

Les Agriculteurs Composteurs de France,

Acteurs de l’économie circulaire et du développement des territoires

 

Parce que mettre en place le tri à la source des biodéchets ne peut se faire sur base d’une solution unique mais par des collaborations au profit des territoires, nous vous présentons aujourd’hui les Agriculteurs Composteurs de France :

« Professionnels du traitement et de la valorisation de la biomasse, nous sommes au cœur du développement de nos territoires, fournisseurs de services, de produits biosourcés et d’énergies renouvelables ».

Agriculteurs Composteurs de France est une association d’agriculteurs professionnels du traitement et de la valorisation de la biomasse et de la matière organique engagés pour un retour au sol de qualité. Acteurs du développement local de leurs territoires, inscrits dans une démarche d’économie circulaire, ils développent depuis plus de 15 ans des activités de services en réponse aux besoins des territoires : traitement des déchets organiques, production de fertilisants, de paillages et supports de cultures bio-sourcés, production d’énergies renouvelables… Ceci dans l’objectif :

  • d’assurer un retour au sol de qualité de la matière organique,
  • de maintenir et pérenniser une agriculture forte et diversifiée,
  • d’inscrire l’agriculteur au cœur de l’économie locale et du développement de son territoire : « l’agriculteur est au début de la chaîne de production et aussi celui que l’on retrouve au bout de la chaîne de recyclage : il permet de boucler la boucle de l’économie circulaire !».

Portés par ces valeurs, c’est tout naturellement qu’ils se sont retrouvés dans les fondamentaux et les projets de Ludovic Degand, rencontré pour la première fois à l’occasion des États généraux de l’économie circulaire du Grand Paris en septembre 2015.

Depuis, ACF s’unit à Tributerre pour défendre le retour au sol d’une matière organique de qualité et promouvoir le développement de process de compostage suivis et maîtrisés (professionnalisation et outils adaptés comme le Compostmètre). Le tout, réalisé dans une logique collaborative et territoriale suivant une démarche de progrès qui refuse la solution unique et prône l’adaptation constante des solutions aux réalités et besoins locaux.

 

 

 

Related Posts