ETUDE SOCIOLOGIQUE : LES FOYERS ET L’ENVIRONNEMENT

Le ministère de l’environnement, de l’énergie et de la mer vient de publier une analyse sociologique des pratiques domestiques des français et plus particulièrement s’agissant du geste de tri :

La prise en compte de l’environnement au sein des foyers.

Ce qu’il faut retenir pour le tri des déchets en général et les biodéchets en particulier :

  • Un chiffre pour le tri des déchets biologiques : 40 % des ménages le font (c’est du déclaratif), contre 85 % qui trient leurs emballages, leur verre et leur papier et plus de 70% leurs ampoules et leurs piles.

 

  • Une évidence qu’il se confirme : La conviction environnementale des foyers impacte de façon importante l’implication dans le geste de tri. On passe alors de 17% qui déclarent trier systématiquement leurs déchets avec une faible sensibilité environnementale à 49% lorsque la sensibilité est forte.

  • Cette étude coupe court à certaines idées reçues. Les ménages dont le niveau de vie est plus élevé ne sont pas plus exemplaires en matière de tri des déchets. En revanche, l’âge et le lieu de vie (Habitat individuel ou Habitat collectif) impact les pratiques.

Enquête réalisée en Mars 2016 auprès d’un échantillon représentatif de 4 258 français âgés de 18 ans et plus. (source : Ministère de l’environnement – Commissariat Général au Développement Durable)

Retrouvez l’analyse sociologique sur le site du ministère.

Related Posts