ATELIER TRIBUTERRE

L’ATELIER TRIBUTERRE : RESTITUTION DU WORKSHOP

  • Lieu de l’atelier : Maison des acteurs du Paris durable
  • Date : 25/10/2016
  • Organisateur : Tributerre

Imaginez, nous sommes en 2025, tous les citoyens s’engagent à nos côtés pour progresser dans la gestion des déchets et améliorer le geste de tri.
Imaginez, nous sommes en 2025, les citoyens luttent à nos côtés contre le gaspillage alimentaire et plus généralement dans une dynamique zéro déchet dans nos territoires.
Imaginez, nous sommes en 2025 avec une mobilisation citoyenne de telle ampleur qu’elle permet de dépasser les objectifs fixés dans le cadre de la Loi de Transition Energétique pour une Croissance Verte.

 

C’est à ce défi que Tributerre souhaite répondre en développant des outils numériques et en mobilisant l’ensemble des acteurs de la Filière pour collaborer à la construction de solutions fiables, innovantes et compétitives.

 

Des solutions qui permettent de détourner la matière organique des poubelles, de reconstituer la fertilité organique des sols par la réappropriation citoyenne des déchets comme ressources.

Des solutions pensées globalement mais ancrées localement dans les territoires. Des solutions qui créent du lien social et de l’emploi.

Bienvenue dans un nouveau monde !

Les participants : une diversité d’acteurs pour une grande richesse dans les échanges.

Le 25 Octobre dernier était organisé le 1er Workshop qui avait pour vocation de réunir tous les acteurs concernés par la filière déchets organiques (Biodéchets). C’est ainsi que nous avons eu 55 inscriptions pour 47 présents (44 participants + 3 Organisateurs).

Beaucoup de citoyen(ne)s se sont mobilisé(e)s autour de cet événement, citoyen(ne)s venant le plus généralement de Paris et d’ile de France, habitant majoritairement en Habitat Collectif mais également en pavillon.

Des collectivités locales, des experts de la terre tels que des agronomes, agriculteurs et maîtres composteurs se sont aussi mobilisés autour de cette rencontre. A noter qu’à mi-chemin entre les citoyens et les experts, nous avions un groupe d’étudiants de l’ISTOM qui ont souhaité contribuer à cette journée.

Le ministère de l’environnement ainsi que l’ONG Zéro Waste France ou encore des associations d’éducation à l’environnement, telle que ATV ont également souhaité mettre leur pierre à l’édifice en étant présents et en participant aux travaux.

Enfin, des acteurs engagés se sont également mobilisés : la distribution (Biocoop), la finance éthique (La NEF) ou encore LA POSTE.

DATAVIZ-ATELIER-01

LES PROBLÈMES : POURQUOI LES BIODÉCHETS RESTENT DANS LA POUBELLE ?

Lorsque l’on interroge les participants sur la raison pour laquelle les biodéchets restent dans la poubelle, c’est le manque d’information et de sensibilisation des citoyens qui est le plus pointé du doigt, suivi de l’absence de solutions et d’une « habitude » de faire… ou plutôt de ne pas faire ! Certains pointent le fait d’absence «d’incitations» ou de la mauvaise image qu’ont les citoyens du déchet voire d’une « déconnexion de la réalité ».

A noter que les participants qui évoquent l’absence d’incitations, ne font pas partis des citoyens sous Redevance Incitative. La Redevance Incitative concerne aujourd’hui près de 5 millions d’habitant via prés de 200 Collectivités et devrait prendre une part plus importante dans les années à venir afin d’inciter le citoyen à réduire sa production de déchets.

DATAVIZ-ATELIER-02

Avec 4 réponses plus fréquentes autour des pratiques agricoles et de l’absence de retour au sol de la Matière Organique (MO = biodéchets).

2 termes bien que peu utilisés, ont attiré notre attention lors du travail de restitution. Le premier est l’idée qu’il y a une perte de compétence SOL évoquée par un citoyen et la seconde évoquée par des étudiants et des agriculteurs, le fait que les Agriculteurs ont été déconnectés des sols !

DATAVIZ-ATELIER-03

Concernant l’importance du sol, nous attirons votre attentions vers les éléments suivants à (re)découvrir et partager :

56% des citoyens Ne Savent Pas !

A l’occasion du Workshop nous avons interrogé les participants et notamment les citoyens (30% d’entre eux en Pavillon et 70% en Habitat Collectif) sur le fait qu’ils pratiquent ou non le compostage et les difficultés et/ou freins qu’ils rencontrent à faire du compost.

C’est le premier chiffre qui nous a marqué dans ce retour, car 56% des citoyens disent “Ne Pas Savoir” :

  • Comment faire pour pratiquer le compostage,
  • Ce que l’on peut mettre dans le composteur,
  • Juger que le compost est prêt ou pas et de sa qualité,
  • Quoi faire du Compost.

Ce qui traduit un manque d’informations et d’accompagnement qui est d’ailleurs pointé du doigt par 19% des participants. De façon plus générale, c’est la compréhension des enjeux associés qui n’est pas claire.

DATAVIZ-ATELIER-04

BILAN DE L’ATELIER : une solution citoyenne et collaborative.

Au sortir de cette journée de Workshop, il est indiscutable que nous pouvons faire mieux ensemble pour préserver l’environnement en détournant les biodéchets de la poubelle par l’engagement citoyen et le support (non exclusif) du numérique afin de lutter contre l’appauvrissement des sols.

Le numérique est alors perçu comme logique, voir indispensable, dans ce projet permettant ainsi de développer l’engagement du citoyen, de mieux communiquer sur les enjeux, les solutions et le comment faire. C’est également un outil de mise en relation qui doit donc aider à rapprocher, ne remplaçant donc en aucun cas le lien physique, mais plutôt le favorisant. Tous les citoyens n’ayant pas le même attrait pour ce type d’outils, d’autres supports devront être développés.

Il ressort donc de cette journée 3 axes de travail pour lequel Tributerre est attendue :

  • Développer les outils numériques (mais pas que) permettant l’engagement citoyen,
  • Maintenir/développer et structurer les liens créés à l’occasion du workshop entre les acteurs et proposer des expérimentations terrain multi-acteurs,
  • Développer des référentiels nationaux sur les pratiques à l’usage des citoyens,

Il n’est, comme l’évoquait un participant au workshop, peut-être plus question de dessiner une « filière » mais désormais de développer la solution collaborative de prévention et gestion des déchets organiques.

REMERCIEMENTS : une TRIBU engagée.

Nous remercions chaleureusement tous les participants à ce 1er Workshop ainsi que la maison des acteurs du Paris durable pour son accueil et nos partenaires pour leur engagement à nos côtés. 

Ces quelques lignes ne sont pas le point final de ce Workshop, mais le début d’une aventure collective.

Merci.

DONNÉES BRUTES : les fiches personas.

Retour en image sur le Workshop

Related Posts